Lettre Ouverte à Nicolas Dupont-Aignan

Les uns conscients,

La révolution citoyenne,

Partout où les consciences s’éveillent.

à Nicolas Dupont-Aignan

à genoux la France, Assemblée Nationale, 

Bureau Voisin de celui de Marion Maréchal-Lepen

Monsieur le Député-Maire, Ex Candidat « Gaulliste » à l’élection présidentielle,

C’est officiel, Vous avez passé un accord avec le FN. Nous n’allons pas vous faire de leçon de gaullisme, juste un rappel, tant je crois notre désaccord inéluctable sur la question. Vous avez, Monsieur Dupont-Aignan, de cesse de dire que vous êtes l’incarnation politique du gaullisme depuis plus de 10 ans maintenant. Que de paroles vous nous avez fait grâce, mais si peu d’actions de votre part pour nous confirmer votre pensée.

Je crois en effet que, vous n’avez retenu du Général de Gaulle que les couleurs du drapeau de la France, son patriotisme, son discours paternaliste et sa haute idée de lui-même. Mais n’est pas De Gaulle qui veut!

Malgré ses visions qui ne font pas toujours l’unanimité, le Gaullisme contient en son sein une dimension sociale indéniable. Celle d’une socialisation de la société pour l’amélioration de la condition des français, à l’encontre des intérêts particuliers, vers l’intérêt général. Cette dimension, vous avez décidé de l’effacer, au profit de toujours plus de patriotisme.

Là ou De Gaulle proposait aux pauvres des avancés sociales, vous leurs proposez de la France, encore de la France et toujours de la France.

Refuser le contenu social du gaullisme est une chose, mais rejeter à ce point son histoire et ses fondamentaux est un mépris intolérable.

Oui, que nous ne soyons pas d’accord sur la vision social du gaullisme est une chose, mais que vos actions renient totalement tous les fondements politiques et historiques du gaullisme est quelque chose de beaucoup plus grave.

Nous comprenons ta frustration politique, ton mouvement peine à fédérer le peuple (t’es-tu demandé pourquoi?) et surtout, il faut payer tes frais de campagne, pour laquelle tu t’es endetté gravement. Mais, il ne suffit pas de crier haut et fort qu’on est gaulliste pour le devenir. C’est avant tout des actes, et se revendiquer du Général De Gaulle impose des responsabilités dont visiblement tu n’a pas pris la mesure. 

Pour des intérêts personnels, ne reconnaissant pas ta défaite, tu a décidé de salir gravement l’idée gaulliste, en ralliant, en ce nom, l’héritière à peine cachée de l’ennemi, la France de Vichy et le pétainisme. C’est un choix très grave, qui est un désaveu de ton engagement, c’est une trahison. 

Nous avions, malgré ta vision « de droite » du gaullisme, un peu de respect pour toi. Désormais, c’est le mépris qui domine nos pensés quant à ces actes serviles. En serrant la main ainsi à l’ennemi, tu passes d’une résistance symbolique à une véritable collaboration, pour cette trahison, l’histoire te jugera.

Les uns conscients de la Révolution Citoyenne.

Written by unsconscients in Coup de Gueule

1 Comments

Leave a comment

Next Post

Lettre Ouverte à Nicolas Hulot

Les uns conscients, La révolution citoyenne, Partout où les consciences s’éveillent. à Nicolas Dupont-Aignan à genoux la France, Assemblée Nationale,  Bureau Voisin de celui de Marion Maréchal-Lepen Monsieur le Député-Maire, Ex Candidat « Gaulliste » à l’élection présidentielle, C’est officiel, Vous avez passé un accord avec le FN. Nous n’allons pas vous faire de leçon de gaullisme, juste un rappel, tant je crois notre désaccord inéluctable sur la question. Vous avez, Monsieur Dupont-Aignan, de cesse de dire que vous êtes l’incarnation politique du gaullisme depuis plus de 10 ans maintenant. Que de paroles vous nous avez fait grâce, mais si peu d’actions […]

Continue Reading