un éditorial, un conscient

Au Régime!

 

Pas une session publicitaire télévisuelle, pas un bandeau de site internet, pas un bandeau dans la presse écrite qui n'échappent, aujourd'hui, à une publicité pour un régime miracle.

Cette omniprésence n’est pas seulement due à l’essor du marché du régime tout frais payé, vendu à grand coup de miracle corporel publicitaire cachant souvent des réalités beaucoup moins miraculeuses. En effet, c’est un véritable phénomène de société, certainement le plus paradoxale de tous: Certains achètent des régimes, alors que d’autres ne peuvent s’acheter de quoi manger et que pour certains, ils vont en mourir.

C’est un mépris social grave, l’opulence de certains les rends forcés, pour rester dans les codes corporels bien pensant, d’acheter des prestations de mise au régime. La pauvreté de beaucoup d’autre ne leurs permet en aucuns cas de choisir ce qu’ils peuvent manger ou pas. Pire, certains n’ont même plus accès à la nourriture tout les jours, Voilà le grand paradoxe.

Non seulement le cadre de référence de la société occidentale, promouvant la minceur et même la maigreur à toutes les sauces, comme l’apologie de la beauté suprême est une véritable aberration, mais en plus, cette apologie se fait au mépris total de ceux qui sont maigre et mort de faim par manque de moyens.

Cette tendance n’est pas parlante que sur ce point. Souvent, ces produits de consommations sont de très mauvaises qualités, n’ont pas les résultats attendus et sont très chères, il est donc préférable, pour tout ceux qui ont besoin de faire un régime, de consulter un vrai médecin.

Le capitalisme : maladie et antidote?

Le régime comme produit de consommation est une curiosité, puisque le capitalisme a fait de l’alimentation un vaste marché de produits, vendant massivement des articles très gras, très sucrés, toxiques pour notre santé et provoquant beaucoup de surpoids et d’obésité. Mais celui-ci produit aussi ce qui prétend permettre d’y faire face : les régimes tout prêt. C’est donc une double victoire, et un double bénéfice pour lui.

Tous le monde au régime!

Pourquoi parler de régime, le jour ou Macron signe les ordonnances? Parce que ces ordonnances n’ont pas finis, de mettre au régime forcé le peuple français. Macron ordonne un régime pour tous le monde: « Crever au boulot, pour ne pas crever de faim! »

Comme dirait le CSA lors des pubs alimentaires: « Pour votre santé, bouger plus! Pour votre santé, ne manger pas trop » .

Attention cependant Monsieur Macron, Le peuple à parfois provoqué des changements de régime!